Biographie

Il me tient à coeur d’écrire un livre, un manuel depuis 2011. Bien sûr pas un gros pavé. (Je ne suis pas écrivain).

Mais par satisfaction personnelle. Seulement pour coucher sur le papier, tout ce que j'ai appris, tout ce que je sais, afin de le transmettre à mes enfants et mes petits enfants, mes descendants. Mais aussi donner à mes patients, une lueur d'espoir, un pur désir de changement pour évoluer dans sa vie d'hommes et de femmes.

Mettre mon site dans un manuel en fait.

J'ai tellement appris des autres, de mes expériences, mes galères, mes lectures, mes rencontres, mes formations, qu'il sera bien plus rapide de lire tout ce que j'ai pu apprendre dans un manuel et l'expliquer simplement.

Je suis revenue insouciante comme une enfant parfois, et j'ai aussi envie d'écrire des contes pour les enfants, avec une approche de mon métier de guérisseur. Tout naturellement.

Extraits : Naissance d'une guérisseuse

 

Lettre à Maéva et Tavaké

 

Octobre 2O11 : Me voilà, clouée au lit, à rien faire. Cette opération du sinus était programmée. Je l’attendais aussi pour être sûre d’avoir du temps pour écrire, t’écrire une lettre. Je n’ai pas eu le choix, je dois le prendre. Puis cette lettre se transforme comme par magie en recueil. Ma main glisse toute seule…..

 

L’année commençait mal. Pour faire plaisir à mon époux, je l’ai suivi en randonnée raquettes. Ce n’est pas le sport que j’affectionne le plus. Les randonnées l’été avec lui oui, du bonheur à l’état pur. Lors de la descente j’ai ressenti une violente douleur au niveau des L4 L5 et du sacrum….Elle perdurait encore en fin d’année.

Des soins dentaires commencés juste avant d’aller à Tahiti….

J’ai passé presque trois ans, entre mon déménagement professionnel, la maladie de papa, son décès, où j’ai complètement oublié de me soigner. J’ai loupé 3 rendez-vous chez le dentiste. Le verdict tombe. 3 dents seront arrachées.

Mais revenons au début, quand tout a commencé, en mars 2011, après mon retour de Tahiti.

 Je dis mon, mais il faut lire en fait « notre » retour, mais tu comprendras pourquoi plus loin le « mon »

Après le retour de notre magnifique voyage, j’ai passé, tout comme Gilbert, plus de 3 semaines sans dormir. Puis encore et encore. Fin juin 2011, je n’avais pas avancé. Toujours des insomnies, me réveiller régulièrement, ne plus rêver, être fatiguée…..

En fin d’année scolaire 2011, (secrétaire dans une circonscription de l’Education Nationale), j’aurais voulu envoyer tout le monde ch….. J’ai fait 6 séances d’acupuncture, pris des plantes pour dormir, rien n’y a fait. Juillet et août toujours pareil.

Je ne pouvais pas rester comme cela. J’avais des pertes de mémoire, « des trous », impossible de réviser mon concours qui a eu lieu le 14  Septembre.........

Extraits : Rennaissance d'une guérisseuse

 

Ces sentiments au fil des ans, se sont fixés sur mon squelette, disais-je, mes « Fascias »

Ils étaient, la prémisse d’une souffrance qui a perduré, même de façon refoulée, bloquée, au milieu de mes rancœurs. C’est là que commence le travail, mon travail….

 

1O septembre 2011, c’est la fête des « Assos » à Grenade, comme chaque année. J’y retrouve une fille que je connais depuis longtemps. Elle faisait du patin à roulettes avec moi, aujourd’hui appelé plus communément « roller ». Elle est sophrologue. Nous parlons un peu entre deux visiteurs. Le verdict tombe. Elle me confirme « qu’une partie de moi-même est restée à Tahiti » (à vos côtés pour te soutenir Maéva, au quotidien. Mais je le saurai qu’après).

 

Comment en être autrement :

- Après avoir rencontré des gens géniaux,

- vu des paysages féeriques,

- rencontré l’Abbé « roqué », touchant dans son homélie, la foi des habitants venus en vêtements tahitiens pour prier à cette messe.

- mon tatouage, réalisé par un passionné, Eric. Il est là, pour me le rappeler, au quotidien. Je le bichonne, je suis si fière de porter Tahiti en moi. Je l’ai voulu. Il l’a gravé en moi, je le ressentais comme cela, plutôt qu’une douleur. J’ai tant pensé à Tavaké en le faisant. Lui qui veut un phénix, si grand à côté......

 - la plongée avec les raies, les requins, les dauphins, les poissons….

- un baptême de plongée pour mes 48 ans, avec un beau collier de perle offert par Gilbert, comment rêver, à un plus bel anniversaire ?

- un repas dansant avec des tahitiens, tellement beau, magique !!!! Des photos collector avec eux,

- les visites de trois îles, Bora, Fakara, Moorea (sublime) et Ranguiroa,

- failli perdre la vie et finir à l’hôpital, « attaqués par cinq molosses » en faim de petits « popaa »,

- nos journées avec toi Maé, Tavaké….

 

Martine, me propose de faire une séance particulière, un mélange d’outils psychothérapeutiques à sa disposition pour me permettre au moins de passer mon concours le 14 septembre, dans de bonnes conditions.

Comment j'ai su

Eté 1985, je suis enceinte de ma fille ainée.

« L’ange Gabriel, (messager de Dieu), vient me voir, il passe tout naturellement par la fenêtre de ma chambre et me dit : vient, notre Père veut te voir !!!

Je me suis demandée de quoi il me parlait. Nous sommes arrivés dans un grand champ, rempli de fleurs odorantes, il était là, oui, assis, dos au trône. Je suis éblouie par tant de lumière. Un  long manteau rouge sur le corps. Je n’ai pu le regarder, je me suis agenouillée.

Il m’a dit en posant sa main sur mon épaule, Nicole, à partir d’aujourd’hui tu vas guérir.

Je me suis réveillée, me demandant ce que tout cela voulait dire ».

Le soir même deux jeunes filles venaient se faire enlever une brûlure solaire importante sur le dos…..

C’est à partir de là que tout s’est enchainé : douleurs dentaires des bébés, entorses, brûlures, verrues…..

                                           

Livres, disponible sur demande par mail format pdf au prix de 5 €  (paiement par paypal possible ou directement à Grenade) :